VIVE LE SUD !

Conseil municipal du 12 avril 2018. Question à Monsieur le Maire.

Le produit des impositions directes pour chacun des 9079 Cressois s’élève à 738,12 €.

Comment expliquez-vous l’écart de 56%, oui 56% de plus que la moyenne nationale qui est de 471 € ?

Réponse de Monsieur le Maire : « ….».

Explication de Monsieur l’adjoint délégué aux finances : « Par ce que nous sommes dans le sud et que les impositions au niveau national, entre la zone nord et la zone sud, sont du simple au double».

Ben voilà. C’est donc normal. Et puis y’a rien à ajouter !

Et ce sont pourtant bien les contributions payées par les Cressois qui sont concernées.

Pour Agir pour Le Crès, il apparaît clairement que les Cressois sont surtaxés et surimposés, et qu’il est tout à fait possible de réduire et d’abaisser les taux communaux des impositions votés par la seule majorité municipale. L’autosatisfaction relevant de la non augmentation des taux est injustifiée et inappropriée au regard des intérêts des contribuables cressois

Les montants sont suffisamment éloquents : 738 euros contre 471 euros au niveau national pour les villes de même importance.

Les impôts peuvent et doivent BAISSER au Crès.

Nos voisins Castelnauviens l’ont fait ces 6 dernières années.

Et au Crès ? Ah ! C’est vrai, …..nous, nous sommes dans le sud !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.