Archives pour la catégorie Non classé

BILLET D’HUMEUR: Lard et la manière

Quand la municipalité outrepasse les règles, les Cressois en pâtissent !

Je fais suite à l’intervention des élus de l’opposition lors du dernier conseil en date du 22 juin 2017 à propos de la décision municipale (*) 08-2017 prise le 6 avril dernier et dont l’objet était la désignation d’un avocat.

De quoi s’agit-il ?

Plusieurs résidents de la rue du couchant ont émis un recours en annulation du permis de construire autorisant l’aménagement d’une salle de prière, pour les motifs suivants :

  • Non – respect de la réglementation de la zone qui interdit l’installation d’activités autres qu’industrielles, artisanales ou  commerciales.
  • Non – respect du PLU pour la nouvelle installation compte tenu des obligations de création de places de stationnement en nombre suffisant.

Par ailleurs, le comportement « border line » des responsables de cette nouvelle activité  ne choque pas la majorité municipale. Que la caméra de cet établissement balaye la voie publique au mépris du droit  ne choque personne? Filmée lors d’un contrôle, une élue a été arrêtée au motif qu’elle circulait dans la rue.

Quel  intérêt avait donc monsieur  le Maire à autoriser cet établissement ? Pourquoi  ne fait-il pas respecter les libertés individuelles – droit de se déplacer librement, droit à l’image – des Cressois ?

Cerise sur le gâteau : A la question « Est-il judicieux d’autoriser une salle de prière à côté d’une salle de fitness ?», un élu d’opposition s’est fait traiter de « raciste » par un membre de la majorité. Il parait qu’on reconnaît les grands hommes à leur souci du détail !

(*)Les décisions municipales ne font pas l’objet d’un vote

Jean COMBALBERT

Oups ! C’est dit !

Propos tenus le 9 septembre 2017 par Monsieur le Maire, dans son discours prononcé lors de l’inauguration de la passerelle Julien QUET (Maire du Crès de 1969 à 1994) :

«…….Je reviens toujours à 2001. Je peux le dire aujourd’hui, mesdames, messieurs, le temps a passé, ….presque 20 ans, je vous avais rencontré tous les deux (Monsieur et Madame QUET) un an avant les élections et quelque part, il m’avait dessiné la carte électorale du Crès :  » là !….là !….euh….ça, laisse tomber, c’est des cons ! « . Mais, heu…ils le sont toujours d’ailleurs !………»

Sans commentaire.

Les Cressois apprécieront !

Le Revivre 2k17

Le revivre 2017 au Crés, un véritable succès très apprécié grâce à TROISIÈME MI-TEMPS et tous les participants ( la jeunesse cressoise et tous les autres…) qui ont montré de réelles capacités d’adaptation et d’imagination pour que la fête soit belle.

Merci à eux! 👏🏻🎉👍🏻🔥

REUSSIR Le Crès – Septembre 2017

Ce qui s’est joué au dernier conseil municipal laisse une impression de malaise, et peut légitimement interpeller tout citoyen du Crès. Au menu, le vote pour la signature d’une convention avec l’Etablissement Public Foncier, dans le cadre de l’aménagement du secteur sud du Crès.

Ce droit d’achat prioritaire permettra à l’EPF de se porter acquéreur d’un bien foncier en se substituant à l’acheteur. Il assure le portage des terrains le temps (5 ans) que la collectivité définisse son projet. Il cède alors le foncier qu’il a acquis, à la collectivité maître d’ouvrage ou à son aménageur.

C’est un acte lourd de conséquences, qui à terme va changer le visage d’un village résidentiel en cité de banlieue dans le secteur sud du Crès. En effet, cette transaction va autoriser le Maire à mettre en place sa politique urbaine de bétonnage à tout va, en conformité avec la délibération de la Métropole, dont le programme local de l’habitat nous a prévu 154 logements sociaux sur la période 2013/2018.

Immobilier, espaces naturels, terrains agricoles, tout pourra faire l’objet de ce portage foncier, afin de constituer d’abord des «réserves foncières» qui, devinez la suite ? bien vite verront fleurir les tours sous le regard bienveillant de la SAAM et au profit des promoteurs. C’est cette atteinte à la liberté, à la propriété, et à terme à notre cadre de vie du village que nous aimons, que nous dénonçons avec force.

PY ROUVE