Archives de l’auteur : Agir pour le Crès

Conseil Municipal – 10 avril 2019

Comme pour les années précédentes, les élus d’Agir pour Le Crès constatent l’important décalage entre :
le niveau purement comptable de la gestion municipale ( pression fiscale excessive, insuffisances des services et prestations rendus aux Cressois, absence d’emprunt, désendettement …) et
l’échelle humaine des finances municipales ne prenant pas suffisamment en compte le quotidien cressois, le vivre ensemble cressois et les réalités cressoises.

Toujours la même politique pour les Cressois: beaucoup (trop) de contributions avec peu de retours. Pas étonnant dans ces conditions que « l’autofinancement permet de couvrir largement … » (Réussir de mars 2019).

Pour 2018, confirmation de la fine analyse de Monsieur l’adjoint aux finances effectuée pour l’exercice 2017 : « ..dans le Sud, si vous comparez les impôts avec le Nord, vous verrez que c’est quasiment multiplié par 2…. » (PV du CM du 12 avril 2018).

Pour 2018, chaque Cressois a payé 727€ contre 479€, moyenne nationale pour les habitants des villes comparables (M 14). Pas le double, mais +51% tout de même !
Mieux qu’en 2017 (+56%) et 2016 (+65%).

Le CA 2017 et le BP 2018 sont adoptés par la seule majorité municipale, sûrement plus informée et éclairée que l’opposition, en permanence laissée dans l’opacité et l’ignorance (aucune réponse n’est apportée à ses interrogations et demandes d’explications).

Pour 2019, les élus d’Agir pour Le Crès relèvent qu’ont été retenues leurs propositions, maintes fois renouvelées, relatives notamment à la baisse du taux du foncier bâti et au paiement anticipé de loyers de l’Agora. De quoi soulager les Cressois. Enfin ! Un peu de bon sens retrouvé.

Nous nous abstenons.

L’année qui s’ouvre offrira de nombreuses occasions d’informer et de développer la gestion budgétaire cressoise, c’est-à-dire la perception et l’utilisation de leur argent, directement devant les Cressois.

Ciné – Débat: DEMAIN

Merci aux associations de parents d’élèves, enseignants et élèves pour, HIER, ce programme riche et engagé au service d’une grande cause : la protection de notre environnement.

⁃ L’exposition des réalisations des élèves,
⁃ Des moments d’échange,
⁃ Des partages de bonnes pratiques,
⁃ La projection du film DEMAIN,
⁃ Un débat entre le public et des intervenants acteurs de solutions locales,
⁃ Un verre de l’amitié, une dégustation bio,

Et une question : que peut faire chacun d’entre nous ?

Réponse unanime de la jeune génération : nous pouvons faire plus, mieux et MAINTENANT !

Production de logements : Le Crès en chantier(s).

 

Arrêté le 21 février 2019 par le Conseil de Métropole 3M, le Programme Local de l’Habitat (PLH) 2019-2024 a été préalablement validé à l’unanimité par les Maires des 31 communes.

Pour Le Crès, il estime la capacité de production de logements à :
– une tranche de 300 sur les 1600-1800 logements du projet « La Plaine »;
180 pour « Latelec », soit 20 de + que le projet envisagé en septembre 2018;
10 sur la parcelle CD 34;
– 60 au titre de « gisements potentiels » ( sans autres précisions)
« Total des capacités de production de logements identifiées pour la période 2019-2024 = 550 ».

Autres indications, « au sein de la production neuve constatée sur la période 2019-2024 » :
– « une part minimum de 36% de logements locatifs sociaux» et
– « 17% de logements en accession “abordable”».

Le Crès, notre ville, va bientôt compter + de 10 000 habitants.
Pas de consultation ni concertation.

Alors, l’avenir du Crès, construisons-le ensemble. Avec les Cressois et pour les Cressois !

BÉTON !…RE- BÉTON !! ET….DIX DE BÉTON !!!!

Depuis quelques mois, les Cressois ont connaissance de deux projets d’urbanisation : La Plaine (1600 à 1800 logements) et Latelec (160 logements).

Le Programme Local de l’Habitat 2019-2024, arrêté le 21 février dernier par le Conseil de la Métropole, en annonce un nouveau. Un « petit dernier » sur notre Commune.

Il concerne la parcelle CD 34 avec 10 logements.
Les élus du conseil municipal n’ont été ni informés ni concertés.
Et les Cressois ?

Budget 2019 : Enfin de bonnes nouvelles pour les Cressois !

Pour notre commune en 2019, rappel des propositions d’Agir pour Le Crès déjà maintes fois renouvelées, oralement et par écrits, depuis plusieurs années :
– Abaisser les taux des impôts locaux. Et donc, redonner du pouvoir d’achat.

 Améliorer la sécurité. Et donc, donner plus de moyens à la Police Municipale : locaux, effectifs (+2), voiture (+1), caméras de vidéo protection.

– Organiser des consultations citoyennes. Et donc, tenir compte de l’avis des Cressois pour les projets « La Plaine» et « Latécoère ».

– Payer par anticipation les loyers de l’Agora. Et donc, éviter aux futures générations le règlement de + de 200 000 € par an pendant encore 27 ans.
Les solutions NE SONT PAS à Paris ou ailleurs.

LES SOLUTIONS SONT ICI, AU CRÈS ! ET POUR LES CRESSOIS !!!

Dans le rapport d’orientations budgétaires (conseil municipal du 19 février 2019) le Maire et sa majorité ont enfin pris en compte nos propositions. Et donc retenu pour 2019 :

– la réduction de 10% du taux de la taxe sur le foncier bâti ;

 – le paiement anticipé des loyers de l’Agora;

– l’installation de caméras de vidéo protection et mise en place du Centre de Supervision Urbain (enveloppe de 150 000 € pour 2019).

Des mesures de bon sens et de justice qui font suite à la persévérance d’Agir pour Le Crès. Et au bénéfice de tous les Cressois !
Avec Agir pour Le Crès, c’est Plus et Mieux pour faire gagner Le Crès et les Cressois.