Conseil Municipal du 10 avril 2018

Dans le cadre du débat d’orientations budgétaires, déclaration des élus d’Agir pour Le Crès, à enregistrer intégralement au procès-verbal du compte rendu du conseil municipal du 10 avril 2018.

 Avant le vote du budget, la loi NOTRe prévoit en conseil municipal la tenue d’un débat d’orientations budgétaires (DOB) qui doit faire l’objet d’un rapport (ROB).

 Un rapport a été effectivement adressé aux élus en pièce annexe à l’ordre du jour du conseil municipal tenu le 15 mars dernier : « le présent rapport a pour objet de fournir les éléments utiles à la réflexion ».

 Le ROB doit constituer un authentique outil de travail, complet et fiable.

 Juste avant le DOB, a été présenté par vidéo projection et remis un document intitulé ” Débat d’Orientations Budgétaires 2018″, comportant des éléments financiers et budgétaires nouveaux.

 L’information en amont des élus s’avère donc incomplète et insuffisante. En l’absence d’éléments importants non communiqués, comment débattre ? Et pourquoi ? Puisque seuls certaines informations essentielles sont détenues par le Maire qui décide de ses orientations. Sans les justifier ni les motiver. Bonjour la démocratie !

 Impréparation suite à urgence, révélatrice du peu de considération, voire du mépris, manifestés à l’égard de l’opposition ?

Les élus d’Agir pour Le Crès ne sont pas là pour “faire joli”. Nous sommes là d’abord par ce que 47,54% des électeurs cressois nous ont accordé leur confiance. Ensuite par ce qu’il s’agit de débattre de vos orientations budgétaires, c’est-à-dire de la collecte et de l’utilisation de l’argent des Cressois pour 2018. Les millions d’euros dont la Commune dispose, c’est leur argent.

 Rappel des propositions d’Agir pour Le Crès :

  1. L’absence d’emprunt témoigne à la fois d’un manque de projets communaux ambitieux et d’une injustice envers les contribuables cressois actuels qui supportent seuls les dépenses d’investissement, les générations futures n’étant pas impactées.
  2. La présence d’environ 3 M€ dans les caisses à l’ouverture de l’exercice 2018 permettent à la Commune, non pas la non-augmentation des taux d’imposition décidée par votre majorité, mais une réelle baisse de ces taux, pour diminuer la pression fiscale et rendre du pouvoir d’achat aux Cressois.

Castelnau le lez l’a fait 6 années consécutives.

  1. Une partie des 3 M€ à disposition doit également faire l’objet d’un paiement anticipé partiel et « soulager» les générations futures appelées pendant 29 ans encore à payer les loyers de la salle de spectacles Agora.

Pour finir, malgré sa pauvreté et sa médiocrité, d’éléments importants non portés à la connaissance de l’opposition, le DOB n’a fait l’objet d’aucun vote en conseil municipal le 15 mars 2018.

Encore une impréparation qui fait que nous sommes réunis aujourd’hui.

A quand un vrai débat dans le cadre et dans l’esprit de la loi NOTRe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.