Archives pour la catégorie Non classé

FORUM DES ASSOCIATIONS

Non seulement reflet de la grande richesse des activités proposées à tous les Cressois, la journée des Associations a permis, une fois de plus, et en toute convivialité, des rencontres et des échanges très intéressants.

Une véritable réussite à l’actif des responsables et des nombreux bénévoles qui animent en permanence le tissu associatif cressois.

FIESTA D’ÉTÉ 2017

Agir pour LE CRES adresse un grand merci à toutes les associations et la jeunesse cressoises pour leur participation active et traditionnelle à l’organisation et à l’animation de la fiesta d’été 2017.

Une grande fête très réussie et appréciée! 🎉👏🏻

Vivement le revivre du 8 au 10 septembre 🔥🎉

Courrier aux services métropolitains compétents en matière de ramassage des poubelles, d’hygiène et santé – Copie à M.le Maire du Crès.

Par courrier en date du 1er septembre 2016, la liste “Agir pour Le Crès” a demandé au Maire de bien vouloir initier toutes démarches auprès des autorités compétentes pour rétablir le principe de deux ramassages par semaine des ordures ménagères. Et ce, pour l’ensemble de la Commune.
Cette demande était motivée par d’évidentes raisons environnementales et sanitaires, particulièrement aiguës en période estivale.
Cette correspondance est restée lettre morte.

Le seul ramassage hebdomadaire pratiqué actuellement est nettement insuffisant et ne répond pas aux besoins.
En conséquence, de très nombreux Cressois restent préoccupés par cette situation qui perdure et dénoncent les nuisances engendrées, bien évidemment accrues lors de l’actuel épisode caniculaire, sur tous les plans : environnemental, visuel, olfactif, hygiène, sanitaire, rongeurs en développement……
Un second ramassage hebdomadaire, techniquement possible et d’une mise en œuvre ne présentant aucune difficulté particulière, se révèle d’une nécessité urgente et salutaire. Il constitue une priorité cressoise, le seuil de tolérance étant largement atteint.

Pour l’information de la population, pouvez-vous indiquer si, pour les ordures ménagères, les normes sanitaires et d’hygiène, qui relèvent de la responsabilité publique des services métropolitains, sont bien satisfaites sur la Commune du Crès ?
La santé et le bien-être des Cressois méritent des décisions suivies d’actions appropriées. Nous sommes dans l’attente et gardons confiance. L’urgence est avérée.

La présente constitue une alerte. Comptant sur votre réponse, je vous prie d’agréer l’expression de ma considération distinguée.

Stephane CHAMPAY

3M

Écarté de la vice – présidence de Montpellier Méditerranée Métropole, le Maire du Crès est assurément un homme de gauche. Et il assume.

Basée sur nos valeurs partagées de la République, fondement de notre démocratie, sa position est respectable.

À Agir pour Le Crès, nous la saluons et la respectons.

REUSSIR JUIN 2017

RÉUSSIR……

Pour réussir, il faut une volonté affirmée et se donner les moyens. Les 9.079 Cressois et nos entreprises disposent-ils des moyens pour s’installer et prospérer dans les meilleures conditions ? Pour réussir ?

Moyens technologiques : Internet, haut-débit, l’installation de la fibre patine, encore et encore ! Pourtant, les connexions et leurs applications font désormais partie de la vie économique, professionnelle et familiale. Attendre…

Moyens financiers : Alors là, notre Commune en possède d’importants. Mais qu’en est-il de la volonté ?

Par ce que la pression fiscale et le montant des contributions ne cessent d’augmenter. Donc PLUS de recettes.

Ensuite, par ce que le niveau des services rendus et proposés aux Cressois est insuffisant, donc MOINS de dépenses.

Deux chiffres seulement : en 2016, pour les villes comparables, la moyenne nationale des dépenses réelles par habitant se montait à 1.049 euros. Et pour Le Crès ? Ces dépenses ont “atteint” 798 euros.

Un simple alignement sur la moyenne nationale entraînerait PLUS d’équipements, PLUS de services publics, PLUS de sécurité, PLUS de propreté et d’entretien des lieux publics, PLUS de social, PLUS de mesures environnementales, PLUS de culture, PLUS de sport, PLUS pour les associations…

Le Crès et les Cressois en ont bien besoin. Les moyens sont bien là !

RÉUSSIR LE CRÈS ! C’est la volonté d'”Agir pour Le Crès “.

Stéphane CHAMPAY

Courrier M.le Maire – Paiement anticipé loyers Agora (suite)

Monsieur le Maire,

En dépit de ses multiples objets, je vous remercie pour votre réponse du 18 mai 2017 apportée à mon courrier en date du 28 avril dernier.

Je reviens ici sur le seul paiement anticipé des loyers de l’Agora. Votre méconnaissance, réelle ou feinte (le doute s’installe), des documents contractuels que sont le bail emphytéotique administratif (BEA) et la convention de mise à disposition (CMD) vous conduit à exposer et communiquer des éléments inappropriés.

Une réponse qui n’en est pas une. Enfumage, ici encore. Pourtant, s’agissant de l’utilisation des deniers publics communaux, l’information concerne tous les Cressois et les élus d’Agir pour Le Crès.

Je vous renouvelle les termes pourtant explicites de mon précédent courrier : au “chapitre 11.3 de la CMD intitulé “frais afférents au dénouement anticipé ou à la résiliation du BEA et de la CMD”, une indemnité forfaitaire de 5% est prévue au titre du manque à gagner“.

Il est clair que le paiement de 2.000.000€ de loyers effectué par la Commune le 30 août 2016 participe au dénouement anticipé partiel de ses engagements. D’autant plus anticipé qu’il est intervenu avant la mise à disposition de l’Agora, et donc avant le règlement du premier loyer.

La SNI a bien investi ces 2.000.000€ dans la construction et le financement de l’Agora dans le but de percevoir pendant 30 ans un loyer “investissement ” accompagné d’un loyer “fonctionnement ” et d’un loyer “financier” proportionnés à son investissement.

Ce paiement anticipé a, sans nul doute, entrainé un manque à gagner par rapport aux dispositions initiales de la CMD. En effet, comme vous le précisez, le loyer annuel HT initialement fixé à 280.000€ HT est passé à 171.053€.

Difficile dans ces conditions d’échapper à l’application d’une obligation contractuelle que vous avez souscrite et qui consiste, au seul titre du manque à gagner, à verser “une indemnité forfaitaire de 5% des loyers dont il (le preneur) aurait bénéficié au titre de la CMD pour la période de l’occupation restant à courir…”. Soit, pour ces 2.000.000€, les loyers sur 30 ans.

Cette indemnité forfaitaire n’a donc rien à voir avec “l’indemnité de pénalité (I=0 dans la formule de calcul du nouveau loyer)” à laquelle vous faites référence dans votre réponse, et qui représente une indemnité actuarielle due en cas de résiliation totale ou partielle (cf. annexe 11 de la CMD intitulée “calcul des frais de dénouement des financements“).

La différence entre une indemnité forfaitaire de 5% résultant du dénouement anticipé du BEA/CMD et une indemnité actuarielle relative au dénouement des financements vous a -t- elle échappé ? Pourtant, leur nature est contractuellement différente.

Je réitère donc ma demande et vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire connaître si, suite au paiement anticipé des 2.000.000€, la Commune a versé une indemnité forfaitaire contractuelle et, dans l’affirmative, me préciser son montant, sa date de règlement ainsi que l’année et le chapitre budgétaire de son imputation comptable.

Enfin, les autres éléments et commentaires relatifs à l’Agora que vous exposez dans votre réponse confirment que vous n’avez pas encore appréhendé les intérêts financiers des Cressois.

Avec mes remerciements, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération citoyenne.

Stéphane CHAMPAY

Réponse M le Maire 18.5.17

Courrier à M. le Maire du Crès – Paiement anticipé loyers Agora

Monsieur le Maire,

Lors du conseil municipal du 23 septembre 2015, votre majorité municipale a voté un avenant à la convention de mise à disposition et approuvé le paiement anticipé des loyers à la SNI pour un montant de deux millions d’euros hors taxe (2.000.000€ HT).

Dans votre courrier en date du 6 mars 2017, vous indiquez que cette somme a bien été réglée le 30 août 2016.

Comme vous le savez, aux termes du chapitre 11.3 de la convention de mise à disposition, intitulé “Frais afférents au dénouement anticipé ou à la résiliation du BEA et de la CMD”, une indemnité forfaitaire de 5% est prévue au titre du manque à gagner.

En conséquence, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire connaître si, suite au paiement anticipé des 2.000.000€, la Commune a versé une indemnité contractuelle et, dans l’affirmative, me préciser son montant, sa date de règlement ainsi que l’année et le chapitre budgétaire de son imputation comptable.

Avec mes remerciements, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération citoyenne.