En sécurité, au lac?

Des actes de violences, c’est déjà arrivé cette année.
Des incivilités et des irrespects de la réglementation…aussi ! Et même beaucoup !
 
Bien sûr, la fréquentation du Lac est intense durant les mois d’été. La Police Municipale, renforcée depuis 5 ans par des agents de surveillance de la voie publique (ASVP), assure la prévention et la surveillance du site avec des patrouilles régulières, même le week-end.
 
Pour la sécurité de la commune, un projet de vidéosurveillance a été voté et devrait voir le jour. Mais pour l’installation de caméras au Lac, et plus particulièrement pour la plage, le Maire fait parfois état de difficultés techniques. Elles sont réelles. Mais tout obstacle doit être franchi quand il affecte le patrimoine cressois. Comment ?
 
En se donnant les moyens ! Les moyens techniques sont rarement insurmontables. Et la ville dispose de moyens financiers conséquents. Non seulement pour la sécurisation du Lac (vidéosurveillance et vidéo protection), mais également pour améliorer son entretien, sa préservation, son environnement, et réaliser des aménagements de qualité.
 
Tous les Cressois, de toutes générations, des plus jeunes aux plus anciens, doivent profiter tranquillement du Lac, véritable joyau exceptionnel dans son écrin de verdure.
 
Et le faire, en toute sécurité !

3 réflexions au sujet de « En sécurité, au lac? »

  1. RAYMONDE KOELBLEN

    Pourquoi ne pas prévoir une entrée payante le week end seulement pour accéder au lac ? Sauf pour les CRessois qui auraient une carte d accès. ?.. il faut bien que les frais soient récupérés auprès des utilisateurs qui necessitent ramassage des dechets, contrôle de sécurité et degradations. La sécurité passe aussi par la.

    Répondre
  2. Koelblen

    D accord pour preserver le lac… Ne serait il pas possible d instituer un systeme d entree payante afin de limiter les frequentations et les incivilites, de meme que la pollition (les Cressois ayant un pass gratuit) il serait normal que les frais de ramassage d ordures menageres necessaire le lundi soient amortis par ceux qui frequentent le lac et ne sont pas de la commune : soit environ 80 % des frequentations. Le lac de Laives en Saone et Loire avait mis en place ce systeme…
    Merci de votre attentipn et bonne journée

    Répondre
  3. CARMONA

    Les cressoises et cressois ne veulent plus ou presque plus y allé a cause de la fréquentation .la publicité dans les journaux de la proximité du tram attire des gens étrangers au Cres qui se croient tout permis alors pour éviter les conflits ils n’y vont plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.