BILLET D’HUMEUR: Les Cressois, 1er choix ?

Dans le Réussir de juin 2016, la majorité revient sur le sujet des finances municipales. Alors, nous aussi !

“Zéro augmentation d’impôts depuis 2005 ” et loin devant les autres “Le Crès est 1er en capacité d’autofinancement et 1er en capacité de remboursement des emprunts…”

Au delà de l’autosatisfaction affichée par la majorité, ça signifie quoi ?

1er pour les remboursements d’emprunts, rien d’étonnant et d’extraordinaire puisque la ville n’emprunte pas, malgré des conditions actuelles exceptionnelles. Elle n’a donc rien à rembourser.

Pas d’emprunt et pourtant un autofinancement important. Cela signifie clairement que les finances municipales cressoises disposent de liquidités en trésorerie.

Mais lors, ces liquidités, elles viennent d’où ?

Elles résultent tout simplement d’un excès de taxations fiscales acquittées par les contribuables et entreprises cressois. On peut appeler cela un “boni” !

“Gouverner, c’est choisir”. Dans la situation économique et sociale difficile qui est la nôtre actuellement, n’aurait-il pas été préférable de faire le choix ( le bon ?) de diminuer les taux d’imposition appliqués depuis 2005 ?

Oui, c’est choisir…..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.