Aménagement secteur Sud du Crès (suite) – Scripta Manent

Scripta Manent

C’est le titre de l’édito de notre Maire dans la gazette de septembre 2015. Il poursuit : « Le grand avantage des campagnes électorales est qu’elles laissent toujours des traces écrites. Scripta manent, verba volent : les écrits restent, les mots s’envolent.»

C’est bien vrai !
Alors, petit retour sur son tract d’entre deux tours des dernières élections municipales, où il indique : « Aujourd’hui, nous pouvons réaliser une pause dans l’urbanisme parce que le travail déjà accompli a été salué par le Préfet lui-même……..Faire cette pause, déjà amorcée, dans les constructions. Oui une pause, car notre démographie est stabilisée et de nombreux efforts ont déjà été réalisés hier».

Alors, pour Camp Bertrand ?

Et si, au lieu de campagne électorale, on parlait de notre campagne cressoise ?

Aménagement secteur Sud du Crès

Le 6 septembre dernier s’est tenue la 1ère réunion publique dite « de concertation » sur l’aménagement du secteur sud.
Un bureau d’études « a présenté les grands enjeux du projet qui s’étendra sur plusieurs années ».
Les orientations, les intentions et l’explication des choix du Maire et de sa majorité municipale étaient très attendues….PAS UN MOT.

Rien sur la préférence d’une déclaration d’utilité publique (DUP) pour constituer une réserve foncière, avec expropriations préalables, au lieu d’une simple DUP travaux.
Rien sur les prétendues urgences évoquées alors que le futur schéma de cohérence territoriale est à échéance 2040 !
Rien sur les risques avérés et recensés de ruissellement et d’inondation très importante et ce, bien que la Loi Alur de 2014 relève que l’urbanisation entraîne l’irréversibilité quasi systématique de l’imperméabilisation des sols.
Rien sur la présence de la voie ferrée, véritable coupure physique au Camp Bertrand.
Rien sur les nuisances sonores.
Rien sur la préservation de la biodiversité, du paysage et de l’agriculture encore très présente aujourd’hui.
Tant que ces risques subsistent, comment « monter » un projet sérieux pour préserver les intérêts du Crès et des Cressois ?

Pour Agir pour Le Crès, maintenant, il est urgent d’attendre. 2040, ce n’est pas demain.
Alors, quand notre planète est en train de crever, gentiment mais sûrement, et de manière irréversible au détriment de nos enfants, au Crès, oui, au Crès, il est possible de faire une pause dans l’ultime urbanisation de la commune.

Une volonté, UN MOT, UN SEUL …..STOP !!!

Stéphane CHAMPAY

RÉUSSIR Septembre 2018: L’été passé, c’est la rentrée!

Oui l’été s’en va ! Mais restent les souvenirs, et quels souvenirs !

D’abord en famille avec des réunions où toutes les générations ont plaisir à discuter. Ensuite, avec du temps partagé entre amis autour d’un apéro et/ou d’un repas, instants de convivialité qui se prolongent parfois tard, canicule oblige !

Bien sûr, quelques points noirs subsistent, avec notamment des invités indésirables qui ne manquent pas de piquant et des poubelles bondées et malodorantes …

Restent quand même de bons moments : les feux d’artifice, le discours républicain et la fiesta d’été. Souvenirs de rencontres et d’échanges privilégiés en toute convivialité.

Chapeau à nos richesses cressoises ! Nos associations et leurs bénévoles inépuisables qui montrent beaucoup de talent, et notre jeunesse qui anime et participe avec enthousiasme aux festivités. Merci à tous !

Merci pour les courses dans nos arènes, sans oublier celle des caisses à savon !

Place maintenant à la rentrée, avec sa nouvelle organisation “semaine de 4 jours”.

L’opposition Agir pour Le Crès reste mobilisée et, pour les futures manifestations de la commune, donne rendez-vous pour de plaisants et enrichissants échanges aux Cressois de toutes générations.

Toujours Plus et Mieux !

Laurent SOCCORO

Billet d’humeur de Sandrine ROY

Vive la rentrée !

Il se dit qu’en ce lundi 3 Septembre, jour de rentrée scolaire, le maire et les élus se sont “partagé” la visite des différents établissements cressois. Et je me réjouis que les élus de la majorité actuelle, unis comme un seul homme, démontrent ainsi l’intérêt et l’attachement qu’ils portent à la réussite scolaire et l’épanouissement des jeunes Cressois.

Mais, alors que le gouvernement prépare le budget 2019, avec ses priorités pour certains et coupes pour d‘autres, je me demande si les élus municipaux de la majorité actuelle démontreront dans le prochain budget communal, comme 1 seul homme toujours, le même intérêt marqué pour l’éducation de nos jeunes Cressois…

De qui les affaires scolaires seront-elles la priorité au sein de cette majorité ? D’une seule femme ? D’une femme seule ? Ou de tous… Comme un seul homme ?

Gouverner, c’est choisir. Certes, et c’est encore mieux de faire les bons choix, auxquels AGIR POUR LE CRÈS peut apporter sa collaboration et ses idées.

Ensemble , nous devons faire Plus, nous pouvons faire Mieux.

Sandrine ROY
Agir pour Le Crès

Rentrée 2018

Beaucoup de sourires et quelques larmes sur les visages des écoliers et collégiens cressois ce matin.

Avec le retour de la semaine de 4 jours, Agir pour LE CRÈS souhaite une excellente rentrée aux enfants, aux enseignants, aux agents municipaux… et aux parents !

FORUM des Associations 2018

Non seulement reflet de la grande richesse des activités proposées aux Cressois de toutes générations, la journée des Associations a permis, une fois de plus, et en toute convivialité, des rencontres et des échanges très intéressants.

Une véritable réussite à l’actif des responsables et des nombreux bénévoles qui animent en permanence, avec dévouement et grand talent, le tissu associatif cressois.

À quand la réalisation d’une maison associative de vie, moteur essentiel du « vivre ensemble » ?

PLUS et MIEUX pour Le Crès et les Cressois.