Le Crès reconnaissante…?

Les manifestations du centenaire 1914-1918 sont l’occasion pour la Ville du Crès d’honorer et de rendre l’hommage qu’ils méritent à tous ses Anciens Combattants pour la France.

Sûr que leur invitation au « repas républicain » aurait été la bienvenue…

Nos Anciens Combattants ont participé à notre Histoire. Il est très important aujourd’hui de les associer à notre futur. Ce sont des exemples.

« Construisons ensemble notre avenir, pour le partager demain».

Comment sportez vous? Ben, …pas top!

Comment sportez -vous ? – Ben…pas top!
 
Faisons du sport !
 
Côté pile : Le Crès possède de réels atouts : des équipements, un encadrement de grande qualité, des services compétents, des associations dynamiques et de nombreux pratiquants.
Un inspecteur pédagogue régional en EPS vient d’annoncer la labellisation du collège de la voie Domitienne «Collège génération responsable » jusqu’au JO de Paris et collège « Sportez-vous bien».
 
Côté face (obscure ?): un nouveau vocabulaire pour la salle M. Crespin (pourtant récemment rénovée) et la Halle des sports (les derniers travaux commencent à dater). Fuites, infiltrations, seaux, serpillières, éponger….
Oui, ces désagréments sont constatés au Crès et ce sont des Cressois qui en pâtissent. Dès lors, c’est NOTRE affaire.
 
Il appartient à l’autorité municipale d’y remédier rapidement, soit directement (Crespin), soit en intervenant auprès du Département (compétent pour le collège).
Un effort doit être accompli. Ça fait partie des valeurs du sport qu’Agir pour Le Crès partage totalement.
 
Bien sûr, ce ne sont que quelques gouttes. Mais des fois, y’en a qui font déborder…..
 
Agir pour Le Crès, c’est Plus et Mieux.

Budget 2019 : rappel des impératifs.

Situation du Crès par rapport à la moyenne des villes de même importance, en 2017 :
– au niveau des recettes : 56% d’impôts en +;
– au niveau des dépenses : 30% de services publics en -.

Plus de prélèvements et moins de redistribution pour les Cressois. C’est un fait.

Pour corriger, trois impératifs pour le Maire et sa majorité municipale :
– réduire la pression fiscale en abaissant les taux des taxes locales;
– diminuer les dépenses de fonctionnement en procédant au paiement anticipé des loyers de l’Agora (il reste 28 ans!). Comment ? La ville possède en trésorerie certaines disponibilités financières et/ou peut recourir à l’emprunt (son endettement actuel le lui permet sans problème);
– mettre à la disposition des Cressois plus de moyens, services et équipements publics (écoles, CCAS, nouvel Essor, associations, culture, sports, fiesta d’été…).

L’avenir du Crès et des Cressois,« construisons le ensemble, pour le partager demain !»
Agir pour Le Crès, c’est Plus et Mieux !

Hélène LUZY

Direction Artistique Agora

Pour «permettre à tous les publics un accès à la culture», la ville du Crès va passer avec nos voisins de Castelnau-le-Lez « une convention d’entente concernant la mutualisation de la direction artistique du Kiasma et de l’Agora » (conseil municipal du 27 septembre 2018).

Merci aux Castelnauviens de partager et de donner aux Cressois les moyens de « bénéficier » d’un directeur artistique à 40%.

Oui, c’est déjà bien !

Midi Libre 18.10.18 : Urbanisation

Au Sud du Crès, l’urbanisation accélère et pose des questions:
– quel projet ?
– quelle concertation préalable ?
– quelle urgence ?
– quel intérêt pour une DUP réserve foncière ?
– quelles actions pour remédier aux problèmes de nuisances, d’inondations …

Pas de précipitation en l’absence de réponses appropriées et opportunes.

L’avenir du Crès nous concerne tous. Alors avançons tous ensemble .

RE-BÉTON !! (Suite) : YAKA !!!

Pour répondre aux très nombreuses sollicitations des Cressois relatives au nouveau projet immobilier envisagé sur la parcelle BW 34, site de l’usine à côté du Château d’Eau, l’opposition Agir pour Le Crès ne dispose QUE de la note du conseil municipal en date du 27 septembre dernier.

Projet « comprenant environ 160 logements dont une part de logements locatifs sociaux», et dont personne n’avait entendu parler !

Précision : une vingtaine de logements sur les 160 seraient susceptibles d’être attribués aux jeunes Cressois.

Mais il y a un « hic» : « La parcelle concernée se situe en zone UI, zone à vocation d’activités industrielles, artisanales et commerciales. Le PLU en vigueur ne permet donc pas la réalisation de ce projet..».

Qu’à cela ne tienne ! Rien de plus simple. Y’A QU’À adapter le PLU et hop, le tour est joué !
C’est possible lorsque le projet présente un caractère d’intérêt général.
Quel intérêt général ? Qui décide ?

Aucun débat ni explications ne sont intervenus lors de conseil municipal. Alors qui ? Seuls le Maire et (peut-être ?) sa majorité municipale peuvent apporter une réponse.
Pourtant, au Crès, l’intérêt général, c’est l’intérêt des Cressois, non ?

Et si, une fois, on leur demandait leur avis ?
Ne serait-ce pas Plus et Mieux ? Ben oui, YAKA….!!!

La jeunesse cressoise au coeur de nos priorités

C’est la semaine nationale de la démocratie scolaire visant à “donner visibilité et sens à la participation au processus de décision dans un esprit démocratique”.

Au Crès, le bien être, l’éducation et l’avenir des écoliers et jeunes cressois n’appartiennent pas aux seuls maire et élus de sa majorité municipale, car l’éducation (et le domaine scolaire dans son ensemble), c’est l’affaire de tous : enseignants, membres des équipes pédagogiques et de direction, éducateurs, animateurs, parents et représentants de parents, élèves et représentants d’élèves, membres d’associations intervenantes, élus,…

Et que les moments d’échange soient formels ou informels, on invite, écoute, consulte, se concerte, suggère, soumet,…bref, on enrichit ses réflexions Ensemble.

Qu’il s’agisse du PEDT, du CMJ, de la restauration scolaire et de tant d’autres sujets, les élus d’opposition sont systématiquement écartés.

Rappel d’une évidence: toute la jeunesse cressoise est au coeur des priorités d’Agir pour Le Crès.

Sandrine ROY